OUVRIR NAVIGATION
FERMER NAVIGATION
NL / FR / EN



Coup Fatal: KVS / lesballets C de la B (c) Beeldstorm

Serge Kakudji, Rodriguez Vangama, Fabrizio Cassol, Alain Platel

C O U P   F A T A L



Dans Coup Fatal un orchestre de 13 musiciens de Kinshasa sous la direction de Rodriguez
Vangama, s’inspirent du répertoire baroque de plusieurs compositeurs. Le contre-ténor congolais Serge Kakudji a selectionné les arias et la musique d’origine se voit enrichie par les diversités des musiciens. Au départ des parties vocales, on recrée un nouvel univers contemporain au niveau du son et de l’image. Cette nouvelle musique fusionne d’une façon naturelle et exubérante phrases baroques, musique congolaise traditionnelle et populaire, rock et jazz.
 
La compositeur bruxellois Fabrizio Cassol et guitariste Rodriguez Vangama se charge de la direction musicale. Avec les musiciens, le metteur en scène Alain Platel et danseur Romain Guion (entre autres C(H)ŒURS), cherchent une forme théâtrale. Le décor se réalise en collaboration avec Freddy Tsimba. À Kinshasa il fait des sculptures inquiétantes en grandeur naturelle, en utilisant des douilles de munition, rassemblées aux secteurs des combats congolais.
 
S’ajoutent à l’arrogance et le machisme du Coup Fatal baroque le rayonnement et la coquetterie des ‘sapeurs’, les dandys de Kinshasa. Pas besoin d’ironie, l’exubérance est légitime. Sur un fond de scène de douilles de munition, il faut bien que les gestes soient grands et fanfarons, que le fade soit criant et défiant. Plutôt qu’un tribut à la musique baroque, Coup Fatal est une ode à cette élégance sans pardon des Congolais.